Visite de la Limonaderie Solibulle

visite de la limonaderie Solibulles

en pream'bulles des vacances, direction la normandie chez Solibulles

presentation de Solibulles

Jeudi 14 juillet, nous étions heureux de retrouver Sébastien et Noémie, pour fêter 10 ans de partenariat entre Solibulles et Azade, 10 années pleines de créativité et de bonne humeur !

Vous connaissez tous la fameuse petite vache, emblème de la Meuh Cola. On vous emmène en visite  pour découvrir les coulisses de la seule limonaderie artisanale de Normandie, créée il y 12 ans par Sébastien Bellétoile, toujours aussi passionné, de plantes et de bulles.

Entrepôt de stockage de la Limonaderie

 

 

L’histoire de Solibulles commence avec la Meuh Cola, née de l’envie de créer un Cola, qui soit une vraie gourmandise pour les petits comme pour les grands, tout en étant solidaire, meilleur pour la santé  (avec moins de sucre et surtout pas d’acide phosphorique), et une alternative locale, artisanale et solidaire.

 

Même combat pour la Limeuhnade citron, autre best-seller et pour 2 colas bios marrants mais pas marrons : la Meuh Cola bio et transparente et la Roseline Cola.

2 Solibulles - vélo biporteur
Vélo Biporteur
5 Solibulles - Meuhbilette
La célèbre Meuhbilette!

 

 

 

 

 

Dernièrement, un Australien original atterri dans la région a souhaité retrouvé le goût de la Ginger beer de son pays. C’est ainsi que la Docteur Meuh est arrivée, et elle décoiffe !

Et bientôt ? Sébastien et Noémie ont des idées plein la tête. On vous en dit plus après.

Les extraits vegetaux

 

La démarche solidaire est inscrite dans le nom et dans les gènes de Solibulles. Tout est pensé pour donner toujours plus de sens aux boissons de la limonaderie.

 

Chaque ingrédient est méticuleusement sourcé par rapport à sa qualité bien sur, mais aussi aux garanties qu’il apporte sur le plan de la solidarité et/ou de l’économie circulaire.

 

Le sucre, ingrédient principal, est un sucre de canne bio et équitable sourcé soit en Thaïlande, à Cuba ou au Paraguay. Une perspective est en train de s’ouvrir tout doucement sur une filière de sucre de betterave bio dans le Nord de la France et en Normandie. Solibulles est en contact avec eux pour suivre l’évolution du projet et faire des tests quand la production débutera.

 

Les extraits végétaux viennent principalement de petites distilleries de Grasse, la cité des parfums, avec lesquelles la LiMeuhnaderie Solibulles travaille depuis le début. Pour Sébastien, l’extrait végétal est la base de tout et lorsqu’on en maîtrise le procédé, tout devient possible en matière de création.

Sébastien présentant ses extraits végétaux
4 Solibulles - Extrait végétal foin
Extrait végétal de foin

 

 

L’extrait végétal est issu d’un procédé par lequel la quintessence d’une plante, son parfum, ses vertus, sont captés dans l’alcool (de pomme normande pour Solibulles) de manière hyper concentrée. Suite à une formation autour de la distillation, Sébastien a commencé des expérimentations en faisant lui-même macérer certaines plantes dans tout un ensemble de dames-jeannes (jarre en verre), un peu comme dans l’antre d’une sorcière. Nous avons pu sentir un extrait végétal fait à partir de foin, qui a permis de créer une limonade … au foin, pour un festival local, un grand succès !

la production

Côté production, il existe plusieurs étapes pour réaliser une limonade.

Dans une première cuve on mélange à température ambiante, l’eau, le sucre, l’acide citrique (jamais d’acide phosphorique ici) et le fameux extrait végétal. Tout l’art consiste à trouver les bons dosages, à la fois pour le goût et l’équilibre acido basique qui garantira la stabilité du produit dans le temps, sans avoir besoin ni de le filtrer, ni de le stériliser. Le produit reste vivant!

La limonade passe ensuite dans un tank de refroidissement.

Ensuite, direction la colonne de saturation pour les bulles !

La limonade est alors prête à être embouteillée. Pour l’instant, cette étape se fait toujours à la main, cela représente 5000 bouteilles pour une journée de production pleine. Solibulles a investi dans une embouteilleuse qui va arriver d’ici peu. Un soulagement pour toute l’équipe qui va pouvoir dégager du temps pour se consacrer à ses nouveaux projets.

Pour les découvrir, on remonte le sentier vers les bureaux, entourés d’un grand espace de nature.

Le Site de production

Ça vous dit de découvrir la limonaderie ? Direction la baie du Mont Saint Michel, à Dragey pour être précis. C’est un endroit charmant, en pleine nature, d’où on peut admirer la célèbre silhouette du Mont Saint Michel. La limonaderie a emménagé ici il y a peu. Un bâtiment pour la production et un autre pour le stockage, aménagé dans d’anciennes écuries. Les hirondelles y sont les bienvenues, elles peuvent circuler librement grâce une trappe prévue pour elles.

 

 

 

Fort de l’enseignement reçu lors de sa formation à Grasse, de lectures et de partages d’expériences avec d’autres passionnés ayant monté des projets incroyables autour des plantes (un voyage de découverte qui a mené nos 2 complices jusqu’à Mouscron au jardin de la Fraternité), Sébastien et Noémie ont envie de faire découvrir la magie des plantes à travers la fabrication des limonades.

Quand on vous disait qu'on était à proximité du Mont St-Michel!
Plantes poussant juste à côté de la limonaderie







Or, à Dragey, de nombreuses espèces de plantes poussent déjà naturellement sur le terrain. Il suffit de les encourager et d’aider à l’implantation de nouvelles espèces. Le lieu se prête également à l’accueil du public, ce qui permettra de partager et de faire découvrir les secrets des plantes à tous ceux qui le souhaitent, autour d’une bonne limonade bien fraîche, le tout avec une belle vue sur la baie du Mont Saint Michel.

 

Devenir « paysan limonadier », un projet inspirant, qui a déjà reçu le premier prix « Stars et Métier » dans la catégorie de l’Economie Sociale et Solidaire en Normandie et auquel nous souhaitons beaucoup de succès !

Sébastien et Noémie

Solibulles

Pour retrouver le site de Solibulle